سال انتشار: ۱۳۸۶

محل انتشار: هفدهمین همایش بین المللی خلیج فارس

تعداد صفحات: ۱۳

نویسنده(ها):

Yves Petit –
Seyed- Abbas Poorhashemi –

چکیده:

Le systeme de securitcollective de la Charte de l’ONU est beaucoup moins abstrait que celui de la soci tdes Nations, meme si la Charte ne mentionne jamais explicitement la notion de (s curitcollective) et., logiquement, ne la d finit pas non plus. Une des raisons est qu’il ne parait pasvident qu’ils’ agisse vraiment d’un systeme de s curitcollective, si on d finit celle-ci comme la garantie de la s curitde chacun par tous. Malgrtout, le systeme repose sur l’id e d’une (Sorte de contrat social international), selon lequel chaque Etat membre de l’ONU doit renoncer a’l’usage de la force dans ses relations avec les autres Etats (en application de l’article 2-4 de la Charte), la contrepartie de cet abandon individueltant la reconnaissance a l’organe pricipal du maintien de la paix, le Conseil de s curit , agent de securite collective, les moyens de la coercition militaire necessaire a l’accomplissement de sa mission de police internationale. Il est ainsi possible d’affirmer que la Charte de l’ONU n’organise pas vraiment une securite collective, mais qu’elletablit plutot un (directoire mondial), le Conseil de s curit , ou une (s curitcooperative).